Le bien-manger pour tous

Un constat partagé : l’alimentation est l’affaire de tous

Quel objectif ?

Mettre du bio et du local dans les assiettes des restaurants scolaires et professionnels

Manger local , c’est quoi ?

  • c’est d’abord acheter et manger des produits frais et de saison, plus de produits bruts et moins de plats préparés. Mais surtout, c’est consommer ce qui est produit au plus près du consommateur.
  • C’est également un enjeu environnemental (moins de transport), social (on fait travailler les professionnels de la région) et financier (moins d’intermédiaires pour un prix plus juste)

La santé environnementale doit être un enjeu majeur.

Qui est concerné ?

Les familles : oui il est possible manger sain et local au restaurant scolaire ou d’entreprise.
Toute la famille est donc concernée et doit être sensibilisée au mieux manger.

  • les producteurs: en choisissant les circuits courts, on favorise les producteurs locaux en dépensant moins. Ce mode de consommation devrait permettre aux producteurs d’obtenir un revenu décent et ainsi pouvoir vivre de leur travail. Il ne faut surtout pas opposer les différents modes d’agriculture (le conventionnel et le bio).
  • les professionnels de la restauration : associer les professionnels et en particulier instaurer un partenariat avec les cuisiniers et les personnels concernés est un préalable à la réussite du projet.
  • les élus : la collectivité doit être à l’initiative du projet et accompagner les professionnels et
    partenaires tout au long du processus

Quelle est notre ambition ?

  • consommer bio et local sans dépenser plus tout en soutenant l’économie locale
  • impliquer les professionnels : agriculteurs, gestionnaires et professionnels de la restauration

Quelles propositions ?

La collectivité (commune ou communauté de communes) devra mettre en place un réel Projet Alimentaire de Territoire .

L’objectif de ce plan: rapprocher les producteurs et les consommateurs locaux et contribuer ainsi au partage de la valeur ajoutée.

Tout d’abord en mangeant des produits locaux et/ou issus de l’agriculture biologique avec des produits de saison (les fruits et légumes notamment)
Il faudra bien sûr faire preuve de pédagogie tant auprès des jeunes que des parents. Et agir sur la façon de se nourrir et de consommer sans perdre l’objectif de réduction du gaspillage en limitant les déchets.

Quelles perspectives à court et moyen terme pour l’équipe Questembert 2020?

  • rédiger le cahier des charges relatif aux prestations des restaurants scolaires, qui doit être révisé pour l’année scolaire 2020-2021
  • revoir l’organisation de la cuisine scolaire: pourquoi ne pas revenir à une cuisine en régie en mutualisant les services ?
  • Intégrer dans la réflexion les communes de Questembert Communauté de Communes.

Une Réponse à “Le bien-manger pour tous”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *